Comment entretenir la flamme dans le couple

By in , , ,
574
Comment entretenir la flamme dans le couple

Ce 14 Février dernier, j’ai eu le plaisir de participer à l’émission les Matins Bonheur sur France Bleu Azur, pour parler bien évidemment de l’actualité du jour, à savoir l’amour et le couple !

Nous allons donc voir quels peuvent être les problématiques qu’un couple traverse afin de trouver des solutions pour entretenir la flamme et éviter les conflits.

1ère Partie : Comment entretenir la flamme

Qu’est-ce que le couple ?

Le couple peut être un endroit merveilleux comme un lieu de conflits rendant parfois la vie à deux compliquée.

Lorsque la relation commence, on est porté par une ivresse passionnelle des débuts. Chacun se montre sous son plus beau portrait, limitant les remarques ou défauts. Ce n’est que petit à petit, en apprenant à connaitre l’autre que la phase d’idéalisation commence à s’estomper. On apprend mieux à connaitre son ou sa partenaire, le lien d’attachement devient plus fort mais en même temps, l’image idyllique que l’on se faisait de l’autre s’estompe petit à petit pour donner à voir une image plus juste de la réalité.

Cette phase passionnelle où l’on idéalise l’autre n’a pas de durée fixe, elle dépend du couple. Elle peut durer quelques semaines comme plusieurs années, certains pensent, pour paraphraser Beigbeder que l’amour dure trois ans.

C’est l’image du feu de bois : l’amour passionnel est brulant – vous avez mis tout le bois dans votre feu et le feu est resplendissant, il vous ébloui, mais il ne va pas durer pendant des heures – puis, après l’amour passionnel vient l’amour profond, plus réel, le feu est peut-être moins vif qu’au tout début mais il tiendra longtemps car vous l’alimentez régulièrement et vous savez que malgré les coups durs, des braises chaudes permettent à votre feu de survivre aux aléas de la vie.

Le couple se construit à deux, c’est une partition à 4 mains qui est sans fin. Il ne doit pas être le lieu d’un narcissisme égocentrique mais bien au contraire, nous pousser vers l’altruisme, vers l’amour de son prochain. Sans cet altruisme, la relation est déséquilibrée et la relation de couple vacille alors.

Le couple traverse des phases à chaque étape de sa construction. Il est à l’image des deux personnes qui le compose, il sera donc amené à changer, évoluer, aller bien, voire aller mal. Il convient de l’accepter et de vivre avec en se soutenant. Pour autant, se soutenir n’est pas toujours simple car cela nécessite d’avoir confiance dans son ou sa partenaire, et cela se fait avec le temps.

En effet, la première période du couple est d’abord fusionnelle, c’est la fameuse phase de la passion. On idéalise l’autre, on se montre sous son meilleur jour, et on voit « la vie en rose ». Cependant, cette phase de dure pas éternellement et petit à petit être, cette phase laisse la place à une période moins superficielle, plus profonde, où la confiance s’est installée.

C’est à partir de ce moment que la relation amoureuse devient réelle. On n’est plus en train de jouer un rôle pour séduire l’autre mais nous devenons pleinement nous-même devant l’autre, on voit nos vrais visages, on commence à avoir une relation authentique.

Mais de fait, qu’est-ce qu’aimer véritablement ?

2ème partie : Comment entretenir la flamme

Qu’est-ce que l’amour ?

L’amour est un concept particulièrement large et riche. C’est donc difficile de pouvoir en parler succinctement car cela mériterait plus que quelques lignes.

Cependant il est intéressant de noter qu’en français on utilise le verbe aimer pour beaucoup de chose : j’aime les pâtes, comme j’aime mon fils, comme j’aime me promener. Bien évidemment, notre degré d’amour, sa qualité, n’est pas le même (du moins on peut l’espérer). Les anglais par exemple font la différence entre like et love afin d’affiner la nature de leurs sentiments.

Le paradoxe français a fait que pour rendre plus précis l’émotion que l’on vit, on chercher à tourner autours, notamment au travers de la poésie. C’est ainsi que l’on peut « déclarer sa flamme » en écrivant un poème ou une lettre. Les échanges épistolaires témoignent de l’attirance, de l’affection et de l’amour qu’une personne peut porter à une autre. Clamer son amour, c’est demander à être avec la personne, afin de partager sa vie et d’être un couple. Leibniz explique dans De notionbus juris et justiciae que « aimer, c’est se réjouir du bonheur d’autrui, c’est faire du bonheur d’un autre le sien propre ».[1] Dès lors, le couple est le lieu d’un bonheur partagé. Cependant, ce bonheur est parfois attaqué par le quotidien et les aléas de la vie qui peuvent amener le couple à souffrir et à avoir des conflits.

Comment éviter les conflits dans le couple ?

1. La première chose est de ne pas penser que le couple est acquis.

Le couple est comme un jardin, on peut avoir le coup de cœur pour l’endroit : un terrain qui nous plait, mais il faut également l’entretenir. Maintenir la flamme dans son couple c’est également de l’entretien. Ainsi, tout comme dans le jardin, il faut parfois planter, tailler, arroser, laisser du temps, etc. La même attention peut être porter au couple. Il faut laisser du temps parfois, prendre soin l’un de l’autre, savoir mettre des limites, se pardonner, prendre le temps d’échanger, de profiter des bons moments, etc.

Le couple n’est jamais un acquis ; le couple né de la relation entre deux personnes vivantes, il doit donc être aussi vivant que les deux personnes qui le composent. Il est important de garder en tête que nos actions, bonnes comme mauvaises, conditionnent l’avenir de notre relation. De fait, il faut être conscient que chaque instant compte et prendre la mesure et la responsabilité que l’on a dans son couple.

2. Savoir différencier la passion de l’amour

L’un des premiers possibles conflits est lorsque le couple passe d’une relation passionnelle à un amour plus profond et plus intime. C’est lors de cette transition que les premiers conflits de couple peuvent surgirent – lorsque le couple évolue, se transforme et que l’on laisse le couple des débuts pour un nouveau. Certaines personnes ne le supportent pas, ayant l’impression de « ne plus aimer » l’autre parce que ce n’est pas le même type de relation, « ce n’est plus comme avant ». La relation a évolué et il est normal que l’on ne ressente pas les mêmes émotions pour son ou sa partenaire durant toute la vie.

Notre corps s’habitue également à cette sensation euphorique qu’est l’amour, et il s’adapte en conséquence de fait. Il est primordial de pouvoir faire la distinction entre l’euphorie du début que l’on nomme passion et une véritable relation d’amour entre deux personnes.

3. Savoir se surprendre et se faire plaisir.

Une fois que l’on est conscient que le couple n’est pas un acquis ad vitam aeternam, il faut pouvoir se mettre au travail et commencer à entretenir la relation pour éviter que la flamme ne s’éteigne. C’est le fameux « éviter la routine ».

En réalité, la routine n’est pas forcément mauvaise. Certains couples peuvent apprécier avoir des habitudes, comme regarder un film tous les dimanches soir ensemble, enlacés. Cela peut être un moment plaisant pour les deux personnes et permettre de prendre du temps ensemble, en prenant soin l’un de l’autre. Pour autant, d’autres couples peuvent trouver cela insupportable et auront besoin de sortir plus souvent pour briser la monotonie.

3ème Partie : Comment entretenir la flamme

Tous les goûts sont dans la nature, l’important est de pouvoir en parler pour essayer de faire du mieux que possible et de s’épanouir ensemble. Il n’y a pas de recettes toute faite, la relation de couple se construit jour après jour ensemble.

4. Savoir communiquer

Communiquer ne résout pas tous les problèmes, mais bien souvent cela permet d’éviter une escalade lors de conflits ou différents.

Apprendre à se parler et à s’écouter est essentiel pour la survie du couple. Il faut pouvoir se dire les choses, le plus authentiquement et honnêtement possible. On peut aborder tous les sujets si cela se fait dans le calme et sans agressivité. Bien souvent, le fait de parler en toute transparence, c’est-à-dire en étant honnête face à soi-même et envers l’autre, permet de comprendre le point de vue de l’autre et de trouver des issues aux conflits que le couple peut traverser.

Il ne faut pas hésiter également à pouvoir en parler à d’autres personnes, notamment des personnes de confiance. Cela peut être un ami, un membre de la famille ou même un psychologue. Cela permet de prendre du recul sur la situation et d’avoir un œil nouveau sur la problématique dont le couple fait face. Souvent, le fait de prendre du recul permet par la suite de parler différemment des sujets problématiques et de trouver des solutions pour le couple.

5. Respecter son ou sa partenaire

Le fait de ne pas avoir la même vision des choses et de les respecter évite des conflits dans le couple. Il est primordial de respecter l’autre, respecter sa parole, ses passions, son rythme, ses envies, etc. Il faut également respecter l’espace de l’autre, et « ne pas trop en demander ». C’est pour cela que nous expliquions qu’on ne peut être en couple si ce n’est que pour s’aider soi ; cela amène le couple à sa fin rapidement car l’un demande trop à l’autre. Respecter l’espace de l’autre, c’est respecter que l’autre puisse avoir son jardin secret et que l’on ne dévoile pas tout à son ou sa partenaire.

aide problème couple

Respecter l’autre, c’est également ne pas l’agresser. Les micros-agressions, les critiques ou remarques sont un poison dans la relation. Elles viennent entacher la relation et la détruire petit à petit. Le fait de ne pas respecter l’autre, de vouloir lui dire comment faire les choses, comment penser, comment vivre en somme, montre que l’on n’a pas confiance en l’autre et que l’on pense mieux faire que lui ou elle. Cette perte de confiance vient entacher la relation et bien souvent peut la détruire complètement. Lorsque les deux membres du couple n’ont plus confiance l’un envers l’autre, de réels conflits surviennent pouvant aller jusqu’à la rupture.

Dans certaines circonstances, il peut être bénéfique d’aller voir un psychologue pour travailler sur cette question. Pourquoi n’ai-je pas confiance dans mon ou ma partenaire, pourquoi ai-je besoin de tout contrôler, etc. Toutes ces questions sont primordiales à travailler en thérapie de couple pour faire avancer sa relation de couple.

6. Accepter que l’on ne soit pas toujours d’accord sur certains sujets.

Les conflits dans un couple sont normaux. Un couple vit, il a donc des bons moments comme des mauvais. Des moments de grande complicité comme des moments de disputes et de divergences.

Il est normal, voire sain, de pouvoir être en conflit. Les avis contraires peuvent permettre au couple de se poser des questions de fond, faisant avancer les deux partenaires. Il est important d’accepter que l’on puisse être en désaccord et que le couple n’a pas une vision unique sur tous les sujets. L’éducation des enfants, les passions, les avis politiques, etc. tous ces sujets peuvent amener à des conflits et parfois, la discussion n’aidera pas. Il faut pouvoir respecter l’avis de l’autre et ne pas vouloir systématiquement être d’accord sur tout. Sans cela, cela risque de créer des discussions sans fins qui risquent d’éloigner les deux personnes sans pour autant apaiser les tensions initiales.

7. Accepter qu’on ne maitrise pas tout

Il faut accepter que l’on ne maitrise pas tout dans le couple. En effet, il peut arriver de bonnes et mauvaises choses dans la vie du couple mais il ne faut pas systématiquement penser que l’on est responsable ou que l’autre l’est.

sauver son couple

Pour reprendre la métaphore du jardin évoqué précédemment, il faut accepter qu’il puisse pleuvoir certains jours, ou que cette année il y aura moins de fleurs que la précédente. Il y a certaines choses qui ne sont pas en notre pouvoir, et c’est de même dans le couple. Il y aura des moments difficiles et il faut savoir l’accepter sans se dire que c’est forcément notre faute.

Le couple est composé de deux personnes et les responsabilités sont partagés. De même, le monde extérieur influence les deux personnes du couple, et il faut accepter les aléas de la vie et qu’on ne peut tout maitriser.

Cependant, il peut être parfois judicieux de faire un travail sur soi pour travailler la façon que l’on a de vivre ou de percevoir une situation. Cela peut parfois aider le couple également.

8. Prendre ses responsabilités

Bien que l’on ne puisse tout maitriser dans notre couple, il y a cependant certaines choses dont on est responsable. C’est le paradoxe. De fait, pour éviter que le couple ne stagne lorsqu’il est en conflit, il est bon de se rappeler que l’on a des responsabilités. Si j’attends que l’autre fasse le premier pas, qu’est-ce que j’en tire ? Bien souvent, jouer la carte du temps gangrène la relation et personne n’en tire de positif.

De fait, pensez que vous êtes responsables de l’avenir de votre couple. Par vos actions, attentions, excuses, échanges, façon d’être, vous pouvez changer le cours des choses. Faire le premier pas vers la discussion peut déverrouiller la situation conflictuelle. Prendre ses responsabilités, c’est pouvoir se grandir et surpasser les problèmes que le couple peut traverser pour que chacun évolue dans le bon sens.

9. Accepter les changements

Étant donné qu’on ne maitrise pas tout dans la vie, en particulier dans le couple, il faut savoir accepter ce qui est et s’adapter. Pour certains, le changement est vu d’un mauvais œil. Pour autant, on ne peut rien faire contre, nous sommes perpétuellement en changement, en évolution, et chercher à ce que son couple ne change pas est voué à l’échec.

Le couple est composé de deux personnes distinctes, ayant leur propre rythme, des envies différentes, des désirs parfois opposés, etc. Il est donc normal que les membres du couple fassent des choix différents par moments. Ces changements ne sont pas forcément mauvais, ils permettent de travailler notre acceptation et de nous rendre plus flexible. Si on se refuse à tout changement dans le couple, il risque de se briser car n’arrivera pas à accepter toute variation que la vie amène qu’on le veuille ou non.

10. Partager autant que possible

Lorsque l’on dit partager, il faut l’entendre au sens large. Le secret pour éviter les conflits est de partager les moments qu’ils soient bons ou mauvais. Car le couple, lorsqu’il est sain, permet de tenir bon, de se soutenir dans les moments difficiles (deuils, perte d’emploi, situation existentielle, etc.).

4ème Partie : Comment entretenir la flamme

Bien évidemment, il est préférable de partager surtout de bons moments ! C’est la responsabilité de chacun des deux partenaires que de pouvoir faire plaisir à l’autre en partageant avec lui ou elle un moment agréable. Cela peut être des petites attentions, comme partager une passion, partager un repas ensemble, faire goûter, découvrir. Tous ces moments de partages permettent au couple de s’épanouir et de renforcer ses liens.

Partager de l’attention et de l’affection est prédominant pour la santé du couple. Les mots doux, caresses, et bien évidemment la sexualité font parties de ces expériences de partage qui renforcent un couple. Partager l’amour, le désir et l’affection que l’on a pour l’autre sont un remède préventif et curatif contre les conflits du couple.

11. Ne pas penser que l’autre doit nous rendre heureux

Bien que cela puisse sembler logique, il est important de le rappeler : l’autre n’est pas là pour nous rendre heureux ou pour nous sauver. Le bonheur à deux vient naturellement dans le couple, mais il ne peut être l’unique raison pour être avec quelqu’un. Si c’est le cas, cela va modifier la nature de la relation et la déséquilibrer. On ne peut pas se mettre en couple juste pour ne pas être seul ; être en couple avec quelqu’un doit être pour les bonnes raisons, et non par crainte de la solitude. Si c’est le cas, le couple risque de traverser de nombreux conflits et pour y survivre il faudra très certainement faire un travail sur soi.

Fabrice Lucchini l’évoque avec brio et un brin de provocation lors d’une émission télé dont voici un extrait :

Comme il l’explique, de par son vécu, on doit d’abord être bien avec soi-même avant de pouvoir être bien dans son couple. L’autre n’est pas là pour être une béquille par rapport aux difficultés que l’on a. Bien évidemment, si l’un des membres du couple traverse un moment difficile, l’autre est là pour l’aider et le soutenir, mais sur un temps donné, par durant la totalité de la relation, sans quoi la relation risque d’être tellement déséquilibrée qu’elle finira par se briser.

Le couple ne peut pas être le lieu d’une revalorisation narcissique, ce doit être un lieu de partage où chacun des membres du couple cherche à tirer l’autre vers le haut, à lui faire plaisir ; et cela ne peut fonctionner que si les deux sont sur la même longueur d’onde. Si c’est toujours l’un qui vient remonter le moral de l’autre, il s’épuisera et finira par craquer. Les conflits de couple arrivent à ces moments là.

Pourquoi consulter un psychologue ou faire une thérapie de couple ?

Malgré tout cela, on peut avoir le sentiment que le couple bat de l’aile. En effet, chaque personne étant différente, le couple vit, change, évolue, vit des hauts et des bas, qui ne sont pas toujours simple à vivre. Parfois, certains ne parviennent pas à supporter les conflits et faire appel à quelqu’un d’extérieur peut aider. Vous trouverez d’ailleurs un article à ce sujet en cliquant sur ce lien.

Le fait de rencontrer un professionnel qui soit extérieur au couple permet d’avoir un regard plus juste et non-partisan. En effet, le rôle du psychologue n’est pas de dire qui a raison ou tort, mais bien de permettre aux membres du couple de pouvoir échanger librement, dans un cadre permettant de se dire les choses qui n’arrivent pas à être dites ailleurs.

La thérapie de couple est un cadre précis dont le but n’est pas de régler ses comptes mais de pouvoir chercher des solutions.

Dans tous les cas, le travail de thérapie de couple vise à ce que chacun des membres du couple aille mieux afin que la relation de couple en soit renforcée. N’hésitez pas à contacter un psychologue si vous sentez que vous avez besoin d’aide.

Prenez soin de vous,


Pour réécouter l’émission :

https://www.francebleu.fr/emissions/matin-bonheur-la-vie-en-bleu/azur/pour-une-speciale-st-valentin-comment-entretenir-la-flamme-dans-son-couple


[1] Leibniz, De notionibus juris et justiciae, 1963

54321
(0 votes. Average 0 of 5)